Tout ce qu’il faut savoir sur la molécule de CBD

La consommation de CBD a le vent en poupe ces dernières années. En effet, ce composé dérivé du cannabis a de nombreux effets bénéfiques. Découvrez tout sur la molécule de cannabidiol dans cet article !

Brève histoire du CBD

La culture du cannabis remonte à des milliers d’années. Des traces de production de chanvre datant de plus de 12 000 ans ont également été découvertes. En pratique, le terme chanvre est utilisé pour désigner le cannabis à usage « industriel » (textile, cosmétique, alimentaire, construction, etc.) et le terme cannabis pour désigner le cannabis à des fins récréatives ou thérapeutiques. 

La découverte du cannabidiol est venue bien plus tard. C’est le biochimiste Roger Adams qui a identifié et isolé pour la première fois cette molécule en 1940. Un de ses collègues, Raphaël Mechoulam, approfondit ses travaux et détermina la structure de cette molécule en 1963. 

Le biochimiste Raphaël Mechoulam poursuit ses travaux pour étudier la nature chimique du Cannabis Sativa. Dans les années 1970, il s’est penché sur les effets de cette molécule. Au fur et à mesure des recherches, il parvient à identifier les effets thérapeutiques du cannabidiol. Au fil des années, plusieurs équipes de scientifiques à travers le monde ne cessent de mettre en avant les bienfaits de cette molécule.

Quelles sont les méthodes d’extraction du cannabidiol ?

Le cannabis est une plante utilisée à la fois pour la production de textiles, dans la construction et pour ses bienfaits thérapeutiques. Actuellement, il existe dans le monde plusieurs variétés de cannabis cultivées en agriculture biologique ou conventionnelle, réparties en plusieurs grandes familles. Pendant des décennies, les cultivateurs ont en fait sélectionné des plantes de cannabis pour obtenir une récolte abondante et sur mesure. Ainsi, ils obtiennent soit une fibre de chanvre solide, soit une plante de chanvre riche en CBD. 

En effet, ​​pour obtenir des fleurs de CBD légales, avec un taux de THC en dessous de 0,2 %, il faut faire un croisement entre des fleurs de cannabis riches en cannabidiol et d’autres faibles en THC. La plante ainsi obtenue sera appelée chanvre.

Actuellement, cette molécule est obtenue en France directement à partir de la plante de chanvre cultivée. Plusieurs types d’extractions peuvent être utilisés, et selon les besoins, soit la totalité de la feuille de cannabis, soit seulement ses bourgeons sont utilisés.

Pour obtenir du CBD, voici les principales méthodes d’extraction  :

Dioxyde de carbone 

L’extraction au CO2 sépare les matières végétales du cannabidiol grâce à l’utilisation de dioxyde de carbone supercritique. C’est la méthode préférée jusqu’à présent. Il ne nécessite pas de solvants chimiques ni de températures élevées, ce qui le rend à la fois plus sûr et plus efficace pour obtenir une concentration optimale de cannabidiol.

Distillation à la vapeur 

Ici, la vapeur sépare l’huile de CBD de la matière végétale. Cette technique n’est pas idéale car si la température de la vapeur est trop élevée, les propriétés chimiques des cannabinoïdes peuvent changer.

Dissolvants (hydrocarbures et solvants naturels) 

C’est exactement le même procédé que pour la vapeur, mais ce n’est pas l’eau qui sert à séparer le CBD de la matière végétale, mais les solvants plus ou moins naturels. Cette technique est plus efficace que la vapeur pour obtenir du cannabidiol et aussi moins chère. Toutefois, il peut y avoir des résidus toxiques très nocifs pour la santé.

Quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

Parmi les centaines de cannabinoïdes différents que l’on trouve dans le cannabis, le THC est certainement le plus connu des consommateurs, bien que le cannabidiol commence à gagner en force. Tout simplement parce que le THC (9-tétrahydrocannabinol) est le constituant dit « psychoactif » du cannabis. Il agit directement sur le système nerveux et affecte les fonctions cérébrales. Il peut ainsi altérer la perception, l’humeur et le comportement. Le THC est généralement consommé à cause de ces effets : il vous rend « high » !

Le CBD ne fait pas planer. Son rôle est même exactement inverse. Il a tendance à contrecarrer les qualités psychoactives du THC et parfois à les retarder. Cela explique son orientation médicale. Cependant, il n’est pas totalement dépourvu d’effets psychoactifs. En effet, le CBD produit une sensation de soulagement comme un relaxant.

Le THC et le CBD réunis décuplent leurs effets. La combinaison de ces deux molécules permet des effets puissants sur l’anxiété et la douleur, avec de meilleurs résultats qu’avec le THC seul.

Toutefois, il convient de rappeler que le cannabis à forte teneur en CBD ne peut remplacer le THC pour ceux qui recherchent principalement les effets psychoactifs de cette substance. Les propriétés pertinentes ne sont atteintes qu’avec de fortes doses de cannabidiol, et même alors, sans aller jusqu’à l’effet relaxant de 100 % équivalent. En d’autres termes, le cannabidiol ne peut pas servir de substitut aux gros consommateurs de cannabis THC.

Comment fonctionne le CBD ?

Le CBD agit comme un catalyseur dans le corps. Il optimise votre réponse naturelle à la douleur et à l’anxiété. Cette substance est d’autant plus efficace qu’elle agit comme un prolongement de nos propres défenses naturelles. Si les cannabinoïdes fonctionnent pour nous, c’est parce que le corps humain possède les bons récepteurs :

  • Récepteurs CB1 : présents principalement dans le cerveau et le système nerveux central ;
  • Récepteurs CB2 : installés principalement dans les organes périphériques et dans les cellules associées au fonctionnement du système immunitaire.

Ces récepteurs fixent les molécules de THC, mais aussi les molécules de CBD, de manière plus indirecte. Ce dernier interagit également avec d’autres récepteurs dans le corps, ce qui améliore ses propriétés curatives.

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Fleurs riches en molécule de CBD

Les effets positifs du CBD sont nombreux et connus depuis une quinzaine d’années.

Le CBD est un analgésique naturel

Le CBD, aussi connu sous le nom de cannabidiol, possède de puissantes propriétés analgésiques et relaxantes. Il vous aide à mieux gérer la douleur. Contrairement au THC, qui se fixe sur les récepteurs CB1 et CB2 situés dans le système nerveux central, le mécanisme d’action exact du CBD est encore à l’étude.

D’autre part, nous savons que ce cannabinoïde aide à réduire la douleur. Une étude menée en 2019 a montré que le CBD était aussi efficace qu’un analgésique conventionnel pour soulager la douleur à court terme. Selon cette étude, le cannabidiol possède des propriétés antalgiques et anxiolytiques très importantes.

Le CBD a donc des bienfaits naturels dans la lutte contre toutes les formes de douleurs, notamment dans les cas suivants :

  • Articulations douloureuses ;
  • Inflammation chronique ;
  • Maux de tête ;
  • Règles douloureuses ;
  • Arthrose.

Le CBD est un somnifère naturel

Le cannabidiol, grâce à ses effets relaxants et anti-anxiété, aide à s’endormir. Il évite donc l’usage de somnifères dont les effets sont néfastes pour la santé. Le CBD apporte ainsi un sommeil plus réparateur et les réveils nocturnes sont moins fréquents. Une étude a révélé que le sommeil s’améliorait chez 66,7 % des patients qui consommaient du CBD pendant un mois. 

Le CBD est un puissant anti-stress

Prendre du CBD aide le corps à combattre le stress émotionnel et l’anxiété en général, favorisant le repos et la relaxation. Le cannabidiol est ainsi particulièrement recommandé aux personnes exposées au stress chronique et à l’anxiété.

Le CBD montre même des résultats incroyablement intéressants dans le traitement de la dépression. Il est également efficace dans le traitement du trouble obsessionnel compulsif (TOC), du trouble panique ou du trouble de stress post-traumatique (TSPT).

Consommer du CBD offre aussi une meilleure résistance à la pression et augmente l’efficacité du travail, le tout sans devenir addictif.

CBD et troubles neurologiques

Un autre bienfait attribué au CBD est son action non addictive dans la lutte contre certains troubles neurologiques.

Le cannabidiol a ainsi un fort potentiel médical pour soulager des troubles comme la dystonie et l’épilepsie. En agissant comme un véritable sédatif, le CBD aide à prévenir et à soulager les crises.

Son effet sédatif peut aussi aider à réduire l’intensité des crises dans le cadre par exemple de la maladie de Parkinson.

Enfin, plusieurs études ont montré que le CBD est particulièrement efficace pour soulager les symptômes de la schizophrénie en agissant de la même manière que les antipsychotiques tout en provoquant moins d’effets secondaires.

CBD contre les maladies de la peau

Le CBD s’est aussi avéré efficace pour lutter contre divers problèmes de peau. Le cannabidiol réduit la synthèse des lipides, régule le travail des glandes sébacées, aidant ainsi à prévenir et à guérir l’acné. Son effet anti-inflammatoire aide à contrôler les imperfections et les fait disparaître plus rapidement.

En plus de traiter l’acné, les crèmes à base de CBD peuvent hydrater efficacement la peau. Elles peuvent aussi traiter localement certains problèmes de peau, tels que le psoriasis, l’eczéma et les rougeurs.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Le CBD n’a pas de propriétés psychoactives. Il ne crée pas non plus de dépendance, contrairement à de nombreux médicaments sur le marché. Grâce à cela, il est possible de consommer longtemps du cannabidiol sans craindre de tomber dans l’addiction. En bref, l’état de conscience altéré et la dépendance ne sont pas des effets secondaires du CBD.

Les réactions indésirables à l’ingestion de cannabidiol sont rares, bénignes et généralement de très courte durée. Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés par les utilisateurs de CBD sont :

  • la somnolence ;
  • les problèmes gastro-intestinaux ;
  • la bouche sèche ;
  • la diminution de l’appétit ;
  • la nausée ;
  • les résultats d’interactions médicamenteuses ;
  • la fatigue.

Le CBD est-il légal ?

La substance interdite dans divers pays n’est autre que le THC qui a une effet psychoactif. Ce n’est pas le cas du cannabidiol. En effet, il peut être acheté et consommé sous diverses formes. En France, la vente de CBD est donc légale depuis l’annonce du ministère de la Santé en novembre 2017. Cette décision était basée sur le fait que la substance, dépourvue de tout effet psychotrope, n’est ni addictive ni toxique. 

1 réflexion sur « Tout ce qu’il faut savoir sur la molécule de CBD »

  1. Ping : L’huile de CBD est-elle efficace contre l’éjaculation précoce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *